Chile | Desierto de Atacama n°2 |

November 14, 2017

- Deuxième jour de cavale pour nous autres les saltimbanques du désert ! mais cette fois on est véhiculés ! ca va deménager ! :

 

Sur le chemin, on s'est bien demandé quel type de van on aller se coltiner ... quel type de troteuse j'allais devoir conduire ... haha pas déçu, arrivés chez nos bon vieux EuropCar (version délocalisée Amérique du Sud) voila que je me retrouve dans un vaisseau spatial plein de boutons et d'automatismes, le dernier cri KIA ! boite auto (il aurait mieux fallu une manuelle pour les endroits on est allés mais bon on va quand même pas se plaindre nan ! ) branchements USB et j'en passe ... 


On est donc prêt à partir pour le désertique désert d'atacama en autonomie complète ! les saltimbanques sont de sortis ! 

 

Nous voila donc tous prêts, tous autour de notre completo mobile ! (le completo étant un hot dog local dont nous sommes friand grâce à son bas prix notamment) Sur le chemin des magnifiques Piedras Rojas, des Lagunas Altiplanicas et autres joyeuseries que serait prêt à nous offrir se beau désert.

A gauche ... rien ... à droite .. oooooh ... rien ... devant une ligne et derrière ... une ligne ... le désert résumé en une phrase avec beaucoup de "..." 

La, l'aventure commence bien pour de vrai ! Soudés comme jamais nous voila au milieu de nul part mais tout plein de liberté et de joie ! 

On est même arrivé à la fin de la période de floraison des fleurs du désert du coup on à quand même eu droit à quelques une d'entres elles sur le chemin ! Il faut croire qu'il y a un petit peu d'eau quelques part ... je sais pas où mais il y a ce qu'il faut. 

 

 

 

 

Nous voila arrivés à notre première étape, les lagunas Altiplanicas, culminant à 4200 mètres d'altitude, ca y est les petits français on passés la bare des 4000 mètres sans encombres ! 

 

Et parlons un peu de faune maintenant si vous le voulez bien. Voici la version désertique du Lama. Les Vicuñas se déplacent en groupe et sont tellement mignon, mais cela n'empêche qu'ils ne demeures pas moins des mammifères très dignes, majestueux et véloces. 

 

Nous voila aux portes des Piedras Rojas, à environ 4400 mètres d'altitude. Magnifique décors rocailleux aux couleurs changeantes passant du vert au rouge en passant par le bleu et le gris. 

Encore un peu de faune locale, de magnifiques flamants roses d'altitude. C'est sur, c'est pas la Camargue ! 

 

Encore un peu de Faune ... un peu moins locale ... 

Alors ce coucher de soleil à une belle histoire. A savoir, une roue crevée en plein désert ... Alors pas de panique on fait pas comme nos parents quand ils doivent mettre les chaines ou changer un pneu ... on sort les instruction et la magie opère, pas de quoi s'inquiéter. On va terminer sur la galette tant pis c'est trop compliqué de faire changer un pneu au Chili. 

Mais pas déçu, on se trouve un petit bosquet au calme où poser nos tentes, boire un canon et admirer le ciel étoilé du désert. 

 

Voila notre deuxième journée s'achève et on en vraiment pris plein les mirettes comme disent les tantines dans leurs commentaires que j'apprécie tant ! 

 

Ce ciel nous en tout cas permis d'alimenter nos discussions avec beaucoup de créativité, de sens, de passion et de petit à petit trouver des solutions aux problèmes posés. La vie est belle ! 

 

Demain plein d'autre belle chose comme passer changer la roue de la bagnole manger et puis repartir ! 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload