Colombia | Zona cafetera n°2 | De Cali à San Augustin

September 9, 2018

- Après avoir gouté à la pluie et à la beauté de Medellin, Guatape, Salento et Filandia, nous partons toujours plus au sud de la Colombie, direction Cali, Popayan et San Augustin ! :  

 

Reparti dans un autre bus congélateur, nous partons pour Cali, capitale de la salsa ! Vous me connaissez, on est pas sur une personnalité qui adore les grande villes donc on partira bien vite pour des villes plus petites et plus mignonnes.


Cali, ville moderne colombienne, entre bars de salsa, restaurants et balades en jungles alentours, les contrastes entre les différents quartiers sont vraiment marquant, entre modernité, quartiers populaires et vie de rue. 

Une petite pièce de théâtre ? Et oui bien évidemment les villes colombiennes sont très marquées par l'architecture coloniale et son style européen. 

On y trouve quand même beaucoup de modernité, notamment avec ce centre culturel de brique assez marquant dans son jeux de plans et de profondeurs. Une belle mise en scène avec un magnifique jeu de perspective !

Comme je vous l'ai dit Cali et son temps gri ne nous on ravit qu'un petit temps, nous avons vite décidé de partir au vert dans la ville blanche de Popayan ! Ville d'intelligence, c'est d'ici que son arrivés 14 des présidents colombiens. 


Une ville étudiante grouillante comme le campus de Grenoble mais dans un autre style. Des bâtiments blancs dont la couleur découle de l'histoire de la ville et sa relation aux insectes dont elle était infestée. Pour arrêter les envahisseurs porteurs de maladies, la ville fut entièrement peinte et les rue pavées pour éliminer toutes surfaces de terre brut. 

L'authenticité des bâtiments est frappante, on retrouve toutes les ornementations du fameux "derniers bastion espagnol" avant la frontière Equatorienne. 

L'architecture coloniale y est unique, les patios nous émerveillent de leur luminosité et de leur espace généreux ! Par exemple ici, nous ne somme ni sur un musée ou sur une riche demeure mais bien sur le patio d'une des universités de la ville.

La fameuse "plaza de armas" (place principale) est impressionnante, gigantesque et permet aux touristes, étudiants et locaux de se retrouver avec les pigeons !

On a même eu la chance de s'y balader pendant le tournage d'un film sur la fameuse histoire du général Bolivar. Chevaux et chapeaux de paille au menu !

L'un des magnifique patio de la mairie de Popayan. Ca change de l'hôtel de ville de Grenoble si vous voyez ce que je veux dire ... 

Ancienne demeure, aujourd'hui musée. Imaginez vous vivre dans ce dédale de colonnes, patios, coursives et autres supercheries architecturales "n'est ce pas".

Regardez moi ce patio ... rolalala mais arrêtez tout je veux ça chez moi haha !

Quand on sort du centre, on aperçoit les quartiers plus populaires qui bordent la ville blanche neige. 

Et la fameuse cathédrale ... En fait oui Popayan c'est petit mais c'est un peu la haute colombienne peinarde dans une ville toute propre et blanche ...

Et puis bon il y a des artistes, des musiciens et tout ... Donc bon ils sont pas incultes et ils ont les moyens. 

Et oui c'est plus de la salsa dans la rue la on passe clairement sur un petit récital classique dans la salle la plus ancienne de la ville.  

Oh oui tout mimi les petits colombiens ! Et nous ... Seuls gringos qui étaient pas venu pour écouter leurs enfants chanter haha.

Et voila on prend un plus de hauteur et hop on voit toute la ville ! Pratique pour mieux comprendre comment ca marche.

Et les deux conquistadores ! Nan en vrai on préfère se fondre dans la masse et passer pour des indigènes ! 

Et pouf après plusieurs heures de bus dans le froid à 3000 mètres d'altitude, on arrive enfin à San Augustin, où l'on peu apercevoir le fameux parc archéologique et ses belles statues.

 Avec leur belles dents ...

 

 

Oui ils savaient y faire avec les cailloux dit donc ! 

 

 

Et voila c'est fini pour la suite de cette belle descente de la zona cafetera colombienne ! En effet on va remonter vers Bogota la capitale à partir de maintenant. Puis on décalera au Pérou après hein ... Et oui vous avez pas fini d'en lire des posts encore haha !

 

En attendant bougez pas le prochain décor change vraiment d'air ! Un micro climat parmi toute la verdure colombienne.

 

Portez vous bien les amis ! 

 

Jim. 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload